En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Classes préparatoires économiques et commerciales

Classes préparatoires économiques et commerciales - voie économique

Par LUCIE CHARRIER, publié le mercredi 16 octobre 2013 19:02 - Mis à jour le mercredi 17 janvier 2018 18:47
Les différents concours

Pour comprendre l’intérêt du choix de la CPGE ECE du lycée Joachim du Bellay, il faut d’abord mieux connaître les grandes écoles de management. Il y en a beaucoup et elles n’ont pas toutes la même notoriété. Nous allons les placer en quatre grands groupes en fonction des classements nationaux et internationaux de chacune d’elles. On peut toujours discuter ces classements, mais ils constituent une base de réflexion.

LES PARISIENNES

Ce sont les écoles les plus prestigieuses. Il y a d’abord les trois plus prestigieuses : HEC, ESSEC, ESCP

Il y a ensuite un groupe de quatre écoles qui ne sont pas situées à Paris, mais qui sont placées de façon systématique parmi les sept ou huit meilleures écoles en France et dans les dix meilleures européennes en management par le Financial Times. Il s’agit de :

  • EM LYON
  • EDHEC (qui a deux centres, un à Nice, l’autre à Lille)
  • AUDENCIA de NANTES
  • ESC GRENOBLE

LES ECRICOMES

Il s’agit de deux écoles qui recrutent sur le même concours et qui sont généralement classées juste après les sept premières. On trouve :

  • NEOMA (Reims et Rouen)
  • Kedge business school (Bordeaux et Marseille)

LES AUTRES ESC

Il y en a une vingtaine qui se divisent en deux groupes : les bonnes et les moyennes. Parmi les bonnes, on trouve l'ESC de Toulouse, l’ESC Lille, le CERAM de Nice, l’ESC Montpellier, l’ESC Dijon,, ICN business school (Nancy) l’ESC Pau, l’INT, …

Tous nos élèves trouvent un débouché dans une école de commerce et pour une bonne partie dans une école réputée.

Les résultats des étudiants

 

retour

 

Que sont-ils devenus ? Témoignage d'anciens étudiants

Sarah C. promotion 2011

Je m'apprête à entrer en 3ème année à Télécom. Je me lance dans l'entreprenariat, je suis donc en train de monter mon entreprise depuis le début du mois de juillet. C'est génial ! Mon stage au Conseil général était très intéressant. J'ai participé à l'organisation d'Anjou Vélo Vintage (événement cycliste vintage à Saumur) ainsi qu'à la réalisation d'un support de communication, Par ici la sortie !

Charlie J. promotion 2012

Après deux ans de classes préparatoires à Joachim du Bellay, j’ai intégré l’ESSEC en 2012. Ces deux années furent intenses mais j’en garde de très bons souvenirs. Les cours suivis sont absolument passionnants et permettent d’apprendre et de comprendre les fondements de notre société, tant au niveau économique que culturel. Je retiens surtout de ces deux années les bons moments passés avec une promotion soudée. J’ai rencontré à Joachim ceux que je considère aujourd’hui comme mes meilleurs amis.  
Je retiens également la joie d’intégrer une école prestigieuse après tant d’efforts. Cette école est au-delà de mes espérances. J’y vis une vie associative intense et j’y rencontre des grands acteurs du monde politique (M. Guaino, Nathalie Kosciusko-morizet…) et économique, tels Anthony Salcito (vice-président de Microsoft Worldwide Education) ou encore Bertand Gstalder (directeur général de Fnac.com). 
La prépa n’est donc pas un regret, bien au contraire. Elle m’a permis de grandir, de murir et d’acquérir les compétences indispensables au cadre de demain : des bases mathématiques solides, l’aisance dans trois langues à l’écrit comme à l’oral, une vision économique éclairée et la capacité à se poser les bonnes questions. 
Je ne sais pas encore exactement vers quel secteur m’orienter mais ce n’est pas un problème. Les programmes à la carte à l’ESSEC permettent de changer de voie facilement et de découvrir des secteurs peu connus. De plus, le réseau très puissant des anciens offre une aide non négligeable lorsqu’il s’agit de trouver un stage dans les entreprises les plus prestigieuses.


Alban S. promotion 2012

Je suis actuellement le parcours management public à Audencia, qui ouvre la possibilité d'un double diplôme avec Sciences Po Lille si on choisit de se spécialiser dans ce domaine. En matière d'orientation, j'hésite entre une spécialisation en Management Public et une spécialisation en marketing, qui est un domaine qui s'est avéré bien plus intéressant que je ne le pensais au premier abord ! Aujourd'hui, je suis à la recherche d'un stage de 8 à 10 semaines en marketing, si possible dans l'agroalimentaire.
haut de page


Charly B. promotion 2012

La prépa: " c'est une super formation, de part: la proximité des professeurs, leur accessibilité, le côté familial et chaleureux, de réels liens forts entre préparationnaires sont créés. De plus la formation est de qualité et très enrichissante. Cela permet aussi d'adopter une capacité et une charge de travail très importante, utile pour l'avenir. Je suis donc très heureux de ce parcours et d'avi=oir réussi à intégrer Euromed. Je commence déjà des missions en entreprise (consultant marketing avec mon équipe). Je pense faire en alternance mon master 1 et 2
Mon souhait pour le futur : chargé d'affaires sur le marché des entreprises dans une banque).
haut de page


Camille G. promotion 2010

J'ai intégré SKEMA Business School en septembre 2010 sur le campus de Sophia-Antipolis. Après avoir validé mon premier semestre de Master 1 en décembre 2011, je suis partie à Los Angeles en Californie pendant 6 mois pour un stage. J'étais Assistante dans un showroom dédié à la mode, j'ai acquis des connaissances sur l'industrie de la mode mais j'ai aussi rencontré des créateurs et des clients très importants. Je suis actuellement en année de césure, depuis septembre 2012, et je suis Assistante Chef de Produit pour la marque Make Up For Ever qui appartient au groupe LVMH. Ce long stage me permet d'approfondir mes acquis en Marketing et mon expérience en entreprise. En septembre prochain je retourne à l'école pour une dernière année, afin de valider mon Master en Marketing. 
La classe préparatoire n'est pas la seule voie pour arriver en école de commerce, mais avec le recul, je ferais le même choix que celui que j'ai fait après le bac. Le cadre qui nous est offert est un avantage décisif : on apprend à s'organiser, à travailler, à parler à l'oral... Les investissements personnels sont importants mais c'est peu de chose comparé à ce que cette expérience nous apporte.

retour

Pièces jointes

À télécharger

 / 1